Ninh Binh

June 13, 2017

C’est durant la saison sèche (de novembre à avril), qu’une visite de Ninh Binh (à plus de 3 heures de route de Hanoi) est organisée lors d’un séjour en groupe au Vietnam. La province possède beaucoup de sites historiques et culturels, ainsi qu’un site d’écotourisme classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et plus connu sous le nom de «Baie d’Ha Long terrestre».

Trang An (Tam Coc, Dich Long, Bich Dong)

Le circuit classique commence par l’étape du complexe de l’écotourisme de Trang An

au milieu de majestueuses montagnes de calcaires, de nombreuses grottes reliant les rivières et vallées, créant un paysage harmonieux, intact mais aussi un lieu de distraction magnifique pour les yeux et l’imagination.

Parmi les grottes visitées (grotte de Bich Dong, grotte de Tam Coc, grotte Tien), la pagode-grotte de Dich Long est particulièrement représentative de cette harmonie entre le spirituel et la nature: la pagode construite dans une partie de la grotte fait face à deux autres parties sombre et lumineuse, juxtaposant une création de l’homme et une création de la nature. C’est un complexe de temples et de statues en connexion avec la nature.

Parc National Cuc Phuong

Le Parc National de Cuc Phuong est un véritable voyage dans le temps de la vie humaine et animale sur terre: on y trouve parmi cette vaste création de la nature qui a durée des millions d’années, des grottes et des cavernes qui ont permis aux premiers hommes sédentaires de survivre et se développer, dont les archéologues ont retrouvé les objets (haches en pierre, pointe d’os, couteaux en coquille) datant de cette époque.

Mais ce parc fondé en 1962 bénéficie d’une flore abondante et diversifiée (50 sortes d’orchidées côtoient un parashoréa et un pancovier centenaires). C’est aussi un véritable arche de Noe: parmi les mammifères, les oiseaux, les reptiles, les amphibiens, les insectes, les papillons exotiques de toute beauté, on y croise des cerfs et des macaques jaunes élevés en captivité.

Réserve naturelle de Vân Long

Vân Long possède non seulement une réserve naturelle mais aussi des vestiges culturels. La zone inondée est un abri idéal pour les nombreux oiseaux migrateurs en hiver comme le héron ou la cigogne. La réserve naturelle submergée la plus importante du Delta du Fleuve Rouge est surtout l’abrit des singes à face rouge, des chamois et des reptiles.

Au côté de la Grotte Doi (qui est la plus haute) et la Grotte Bong (qui est la plus large), on trouve des pagodes et des temples dédié à Le Kha Lang, au Saint Nguyen, au roi Dinh Tien Hoang.

Hoa Lu

L’ancienne capitale du pays Dai Co Viet possède un temple dédié au roi Dinh Tien Hoang, héro réunificateur du Vietnam. Cet ouvrage architectural est remarquable en terme de scultures sur bois et sur pierre: c’est un trésor artistique des artisans vietnamiens du XVIIème siècle dont ont été témoins des arbres centenaires.

Non loin de la se trouve le temple en hommage au roi Lê Dai Hanh, plus décoré et plus abouti de l’art vietnamien au XVIIème siècle, avec un niveau très ingénieux et raffiné.