Thai Binh

June 13, 2017

Thai Binh est une province située au sud-est de Hanoi. Elle est moins fréquentée par les circuits au Vietnam que ses voisines de Nam Dinh ou Halong et est donc plus adaptée à des circuits hors des sentiers battus au Vietnam tout en gardant le charme et l’authenticité du pays. Unique province du Vietnam n’ayant pas de montagne, elle est le lieu de naissance de deux types de spectacle artistique populaire: l’opéra Hat Cheo et le théâtre de marionnette vietnamien sur eau. Thai Binh est aussi connue pour son diocèse, vaste territoire ecclésial de l’église catholique où la capital de la province du même nom (Thai Binh) possède la cathédrale du Sacré-Coeur-de-Jesus.

L’infrastructure est développée afin de s’adapter aux particularités du delta du Fleuve Rouge: ponts (pont de Tan De, pont de Thai Binh, pont de Trieu Duong) afin relier les réseaux routiers; canaux pour relier les différentes rivières et faciliter le transport fluvial des marchandises comme le riz (Thai Binh est le grenier à riz du Nord), le maïs, le coton, le thé, etc..

Mais son développement ne doit pas cacher son authenticité: on y fabrique encore de façon artisanale la soie, le sel, le tapis de laine ou des objets d’art en rotin et bambou. On y trouve des pagodes comme la pagode de Keo et la pagode de Tran, des temples (temple de Tay Do).

L’opéra Hat Cheo

Hat signifiant “chanter” en vietnamien, l’opéra Hat Cheo est une forme théâtrale, le Cheo, qui est née sous la dynastie Dinh (Xème siècle) par la chanteuse de talent Pham Thi Tran. C’est une musique et danse folklorique populaire, enrichie par le théâtre royal chinois. Jouée lors des cérémonies culturelles et des fêtes traditionnelles, elle garde sa caractéristique populaire, à savoir raconter la vie et le quotidien des gens du peuple, que ce soit en campagne ou en ville, qui lui a value cependant des interdictions de représentation.

Le théâtre de marionnette sur eau

Le spectacle de marionnette sur eau (mua roi nuoc, en vietnamien) est un passe-temps des paysans né au XIème siècle qui étaient joué dans les points d’eau comme les étangs ou les rizières inondées. Les marionnettes étaient scultées dans du bois de figuier, résistant à l’eau. Il était rythmé par une musique qui soulignait les moments forts de la représentation. La représentation était divisée en plusieurs histoires racontant des scènes de la vie ordinaire ou des comtes et légendes. Le spectacle se veut instructive tant sur le quotidien des gens que sur les origines et les explications des légendes, des phénomènes naturels ou tout simplement, des traditions.

La Pagode de Keo

La Pagode de Keo (ou pagode de Than Quang) est érigée en 1608. Faite de bois, la pagode possède une cloche en bronze, des poteries et un autel, datant de l’époque des Le. Les scultures et le mobilié sont faits en bois et sont de véritables oeuvres d’art. Elle subit plusieurs dégâts lors des différentes guerres modernes mais garde son originalité et son histoire: en effet, chaque année du 13 au 15 du neuvième mois lunaire, on y fête la guérison du roi Le Thanh Tong et les personnes qui ont construit cette pagode.