Baie d’Halong, Vietnam

May 23, 2017

Tout voyage au Vietnam passe par l’incontournable Baie d’Halong. Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994, cette étendue d’eau située dans le golf du Tonkin, à 170 km à l’est de Hanoi, est le résultat de l’érosion et de la formation de calcaire il y a plus de 300 millions d’année. Les premiers signes d’habitation dans des cavernes de ces quelques 1 969 îles et îlots datent de près de 4000 ans avant JC.

En 2011, elle fut parmi les 7 merveilles naturelles du monde et inspire toujours des légendes et des comtes (parfois basés sur des faits historiques comme la victoire du général Tran Hung Dao sur la flotte mongole en 1288). D’ailleurs, Halong signifie “descente du dragon” en vietnamien, et les “pains de sucre” sont les oeufs de ce dragon légendaire.

Jonque dans la baie Halong ? Voilà le meilleur moyen de partir visiter les différentes grottes et cavernes (Sung Sot, Trinh Nu, Thien Cung, Dau Co, Bo Nau) de la baie. Les circuits au Vietnam, classique, ou bien un circuit hors des sentiers battus au Vietnam offrent la possibilité de découvrir des îles (Trong Mai, Con Coc, Rong, Tuan Chau, Co Ton) qui sont pour certaines, classées au patrimoine de l’UNESCO. Un séjour au Vietnam vous permettra aussi de connaître ou de revisiter la plus grande île de la baie d’Halong: Cat Ba. Sans oublier un séjour en famille au Vietnam à la plage de Cat Co par exemple, vous aurez l’occasion de vous baigner dans les différentes baies (Halong, Lan Ha ou Bai Tu Long).

Outre la Baie d’Halong, on y trouve la Baie de Bai Tu Long: si la Baie d’Halong a vu un dragon y descendre pour déposer ses oeufs, la Baie de Bai Tu Long est l’endroit d’où elle est repartie rejoindre les cieux en faisant ses adieux. Son nom signifie “le dragon quittant sa progéniture”. C’est une vaste surface maritime protégée, occupée comme sa soeur Halong, par de nombreuses îles et îlots. Son écosystème est riche en faune et en flore, terrestre (chat, cerf, civette, singe, etc.) ou maritime (mollusque, crabe, crustacé, algue, mangrove, etc.).

A côté de ses deux grandes soeurs, la Baie de Lan Ha est la plus petite mais est de loin la plus sauvage et la moins fréquentée. Elle possède encore de nos jours des rochers et des sables fins blancs et jaunes qui n’ont toujours pas été foulé.

Cat Ba

En vietnamien, Cat Ba signifie “île des femmes” et tire son nom d’une légende datant de l’époque de la dynastie des Tran. Trois femmes furent tuées et jetées à la mer. Leur corps flotta vers une île peuplée de pêcheurs. Les résidants locaux rendirent hommage à ces trois femmes en construisant une pagode pour chacune d’elle et baptisèrent l’île, Cat Ba.

Les premières traces de vie ont été découvertes sur l’actuel port de Ben Beo, situé au sud-est de l’île. Les archéologues les datent à près de 6000 ans.

Cat Ba est depuis 1994 une réserve naturelle de l’UNESCO avec un biosystème composé de végétation subtropicale et d’animaux comme des serpents (aquatiques ou pythons) ou des lézards (geckos). Mais ce sont les singes à tête dorée, les langurs ou Trachypithecus poliocephalus, qui donnent un intérêt particulier à cette île car c’est une espèce en voie de disparition. Les langurs sont passés d’une population de près de 3 000 singes à moins de 70, de nos jours. Elle est protégée depuis l’an 2000.

A l’image de la plage de Cat Co, Cat Ba s’est tournée vers le tourisme estival avec ses hébergements et ses plages aménagées.

Grotte de la Surprise (Hang Sung Sot)

Hang Sung Son tire son nom des Français qui ont découverts cette grotte et qui ont été surpris par sa taille et sa beautée. C’est en effet la plus grande grotte de la Baie d’Halong, située sur l’île du Savonnier (Bo Hon). C’est un site très prisé des touristes avec une infrastructure et des centres d’intérêt adaptés et orientés pour les visiteurs. A partir de l’embarcadère, on peut voir un balcon aménagé pour les prises de vue. En entrant dans la grotte, on est surpris par la hauteur du plafond (30m): c’est un lieu immense qui regorge de stalagmites et de stalactites, et de rochers aux formes parfois étonnant (comme celui en forme de tortue, symbole de longévité; ou bien en forme de pied), aidées des jeux de lumière aux multiples couleurs.

Grotte de la Vierge (Hang Trinh Nu)

Hang Trinh Nu est une grotte située sur l’île du Savonnier (Bo Hon). Plusieurs légendes nourrissent  cette grotte: la plus connue est celle d’un pêcheur et d’une très belle femme dont l’amour est empêché par un marriage forcé qui va plonger la femme dans une tristesse qui va la figer pour l’éternité. On peut voir une roche allongée au sol qui rappelle cette vierge plongée dans le sommeil sans fin. Une autre légende raconte l’histoire d’un pêcheur qui part en mer et qui, à son retour, ne retrouve pas sa promise. Rongée par l’inquiétude et les larmes, la belle femme avait en effet entrepris de partir à la recherche de son amour. Malgré les cris d’appels et de détresse, le couple ne se reverra jamais. Le souffle du vent sur les falaises et les parois de la grotte nous rappelle ces appels de tristesse.

Grotte du Palais Céleste (Dong Thien Cung)

Dong Thieu Cung se situe sur l’île de Dau Go. Comme beaucoup de grotte de la Baie d’Halong, elle est accompagnée d’une légende: après le marriage entre le Roi Dragon et Mai (belle jeune fille au nom de Nuage, en vietnamien), la grotte se transforma en une scène festive où des petits dragons, des éléphants, des aigles, des serpents, dansent au milieu des rochers, des stalactites et stalagmites, durant sept jours et sept nuits. On peut voir encore de nos jours ces fresques naturelles peintes sur les parois de la grotte, qui, accompagnées du son des vents, nous plonge dans cette ambiance légendaire. On trouve au centre de la grotte quatre pilliers qui rappelle la demeure du Dragon.

Grotte des Bouts de bois (Hang Dau Go) ou Grotte des Merveilles

Hang Dau Go est située sur l’île du même nom, l’île des Bouts de bois. En 1288, lors de la bataille du Bach Dang, le général vietnamien Tran Hung Dao se prépara à affronter la flotte mongole en utilisant des lances placées le long de la rivière Bach Dang, et en étudiant les conditions de marée. Cette bataille fut décisive car elle aboutissa à la fin de l’invasion de la dynastie Yuan. Plusieurs lances se trouvent encore dans cette grotte, qui fut baptisée la grotte des Bouts de Bois. Les roches et les sédiments donnent divers formes humaines tel une tortue ou un bonze. En 1917, une stèle est aposée dans la grotte pour témoigner de l’émerveillement du Roi Khai Dinh du Vietnam. On y trouve au fond de la grotte un puit d’eau douce.

Grotte du Pélican (Hang Bo Nau)

Hang Bo Nau est une grotte qui s’ouvre sur la mer. L’entrée de la grotte a la forme d’une machoire de grenouille. Elle est le lieu de prédilection des nids de pélicans. D’ailleurs, Bo Nau signifie “horde de pélicans”. La grotte est souvent envahie par ces oiseaux, dans un espace de 200m². L’air frais et les échos des vagues percutants les falaises traversent et se faufillent entre les stalagmites et les stalactites qui couvrent les parois de la grotte.

Ile du Coq combatant (Hon Trong Mai)

Hon Trong Mai est un îlot situé au sud-ouest de la Baie d’Halong. Il a été choisi comme symbole de la Baie, avec sa silhouette en forme de jonque. Les millions d’années d’érosion et de vagues puissantes n’ont pas entamé la mince partie inférieure du rocher qui supporte encore de nos jours, l’énorme bloc de pierre. Son nom est inspiré par cette puissance que le coq a dans ses pattes.

Ile du Crapaud (Hon Con Coc)

Hon Con Coc est un îlot situé au sud-est de la Baie d’Halong. Véritable oeuvre de la nature, il a la forme d’un crapaud de 8m de haut, au milieu de cette superbe étendue d’eau, son regard tourné vers le ciel.

Ile de Tuan Chau

L’île de Tuan Cau est une île riche en sites archéologiques avec des objets datant entre 3 000 et 5 000 ans. Avec ses pins et son sable blanc, c’est une destination touristique très prisée avec ses plages et ses attractions (golf, centre sportif, marche rural).

Ile de Co To

L’île de Co To s’est ouverte au tourisme communautaire en 2010 par la création d’une route longue de 362m, qui symbolise le développement économique d’une station balnéaire. Avec ses nombreux campings, on peut se poser le long de la route pour regarder les gens passer, ou emprunter ce chemin pour se rendre à la plage. Les nombreux hôtels côtoient les chambres d’hôte, où vivre chez l’habitant est devenu un must au Vietnam. Du sommet de la montagne, on peut voir la nature gardée intacte de cette île.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *