Le Vietnam hors des sentiers battus : dix sites pour vous enchanter

Rien de tel qu’un périple dans l’ancien territoire de l’Indochine française pour rompre avec la routine; en quête de tranquillité, d’évasion ou d’aventure.

De plus en plus de voyageurs sont à la recherche de circuit Vietnam hors des sentiers battus, leur permettant de vivre des expériences inoubliables.

Nous avons sélectionné ici, pour ces amoureux de la nature et de sensations nouvelles, dix des sites parmi les plus vierges du Vietnam. Préparez votre sac à dos et rejoignez-nous pour les découvrir; en sortant des sentiers battus !

  1. A Pa Chai

Au sommet du mont Khoang La San; dans la province de Dien Bien, un lieu a inspiré bien des artistes depuis longtemps. Il s’agit du point le plus occidental du Vietnam, dans la triple frontière du nord avec la Chine et le Laos.

Les meilleures périodes pour visiter A Pa Chai sont fin août – début septembre et janvier-février; quand les rizières culminent de beauté, après le repiquage.

Si vous vous y déplacez en novembre et décembre, vous admirerez également les fleurs le long des chemins. On vous déconseille d’y aller durant la saison des pluies car les routes sont inondées de cours d’eau.

Leurs niveaux sont de 60 à 80 centimètres; pouvant même atteindre 120. Les pentes deviennent alors trop glissantes; et présentent des risques pour les conducteurs et leurs passagers.

  1. Nghia Lo et Mu Cang Chai

Dans les montagnes de Hoang Lien Son, le berceau des minorités ethniques des Thaïs et des Hmongs; Nghia Lo et Mu Cang Chai offrent de splendides paysages de rizières en terrasse du nord du Vietnam.

Vous y noterez aussi ses villages suspendus dans les flancs abrupts du massif, dont les résidents cohabitent avec leurs animaux d’élevages et se retrouvent dans des marchés pittoresques et authentiques.

Vous garderez aussi en mémoire le regard bienveillant de ces autochtones, étonnés par la présence d’occidentaux.

Nous vous conseillons d’éviter les hôtels dépourvus de charme, et de vous loger dans un environnement plus «humain». La nuit venue chez une famille d’accueil; vous vous assiérez à même le sol ou sur un tabouret dans sa maison sur pilotis, et partagerez son diner tout en écoutant ses membres.

Ils vous raconteront leur vie quotidienne, l’histoire de leur communauté et leurs coutumes anciennes. Ainsi, vous aurez la possibilité de faire de véritables rencontres avec la population locale; plus enrichissantes qu’une visite touristique dans un circuit Vietnam classique.

  1. Hoang Lien et Fansipan

Un parc de la cordillère de Hoang Lien; aux confins du nord Vietnam, a pour particularité de battre trois records nationaux, du sommet; col et bois respectivement le plus haut, grandiose et prospère.

La conquête des près de 3150 mètres d’altitude du mont Fansipan, qui domine tous ceux de l’Indochine, représente une vraie aventure pour les amateurs d’escalade, originale dans le pays en forme de S.

Aussi captivante est la découverte de la forêt de Hoang Lien; comme habillée d’un tissu de soie aux couleurs multiples. Elle est constituée de rhododendrons très divers, qui ravissent les yeux pendant plusieurs semaines.

La végétation évolue selon les hauteurs, le parc national ayant près de 3000 espèces différentes, représentant un cinquième de la flore nationale.

Certaines sont uniques au monde, et selon les usages; elles sont appréciées pour leurs troncs et branches, leur aspect attrayant ou leurs qualités médicinales. On a comptabilisé aussi dans ce site reconnu par l’ASEAN pour sa biodiversité, plus de 800 genres d’animaux, allant des mammifères et insectes aux oiseaux et reptiles.

  1. Muong Khuong et Bat Xat

Les attractions de la province de Lao Cai; au nord-ouest du Vietnam, ne se limitent pas à Sa Pa et Bac Hà, deux zones très fréquentées par les touristes étrangers.

Les voyagistes locaux s’intéressent aussi de plus en plus aux deux districts de Bat Xat et Muong Khuong; dont les potentialités sont encore assez peu exploitées.

Ce sont des destinations idéales pour les fans de nature et de découverte, offrant une combinaison de paysages montagneux multicolores et de pratiques culturelles originales.

Muong Khuong tout d’abord, se situe près de la frontière avec la Chine, perché à prés de 1000 mètres d’altitude. On l’atteint après environ une heure de moto ou de voiture, sur la route de Lao Cai; à travers ses paysages magnifiques et sauvages.

Ses marchés de montagnes; le week-end, permettent de se familiariser avec les traditions et produits locaux. Les habitants vous proposent notamment d’essayer la soupe à la viande cheval; le poulet noir grillé ainsi que des pâtes et l’alcool de riz, de manioc, de maïs.

Le district de Bat Xat se trouve au sud-ouest de la ville de Lao Cai, depuis laquelle on peut suivre une boucle de 150 kilomètres. On passe par la cascade Bac; dans le village Khoang proche de Sa Pa; avant de parcourir la forêt vierge Y Ty et de s’arrêter à la frontière chinoise. Chemin faisant, les trésors culturels des ethnies minoritaires Giay, Dao, Mông et Hà Nhi se révèlent aux visiteurs.

  1. Ba Be

Le lac Ba Be de Bac Kan; une des provinces septentrionales et montagneuses du Vietnam; est un lieu superbe pour les randonneurs. Ses alentours sont très appréciés par les fans de paysages naturels et de trekking, pour ses reliefs, sa jungle dense et ses petits villages baignant dans une ambiance unique.

Les hôtels du parc, gérés par l’État, sont souvent critiqués pour leur manque de confort, le service qui laisse à désirer et le mauvais entretien.

Du coup, les voyageurs préfèrent se loger chez les habitants des hameaux pour avoir des vrais échanges et mieux découvrir leur vie quotidienne. Celui de l’ethnie Tay; dans la commune de Coc Toc, se trouve à l’écart des mouvements touristiques; et on vous y propose un niveau de confort satisfaisant.

  1. Quan Lan

Au large de Van Don; ville portuaire de la province septentrionale de Quang Ninh, l’île de Quan Lan offre des plages magnifiques. Pendant un circuit au Vietnam; les touristes en quête de paysages encore sauvages et d’accueil chaleureux apprécieront tout particulièrement ce lieu.

Elle aurait été découverte par le roi Ly Nhân Tông, à qui un temple est dédié sur place. On y trouve encore des vestiges de batailles menées par Trân Khanh Du; général de la dynastie des Trân devenu légendaire dans la lutte contre les envahisseurs mongols. Il y a aussi ceux des combats dirigés par Pham Ngu Lao; le célèbre adjoint d’un autre héros national, Trân Hung Dao.

Par la route depuis Hanoi; trois ou quatre heures seulement suffisent; pour gagner la baie d’Halong ou Van Don un peu plus loin. Ensuite, on atteint Quan Lan en navigant moins de deux heures sur les eaux couleur jade de la «la huitième merveille du monde».

  1. Co To

Le district insulaire de Co To se trouve lui aussi à une centaine de kilomètres au large de la ville de Ha Long. Il offre un potentiel touristique énorme avec sa nature encore vierge, ses habitants très accueillants et ses immenses bords de mer.

Il constitue aussi la plus grande zone de pêche de la province de Quang Ninh, au nord-est du Vietnam, et on y trouve des perles entre autres grandes ressources maritimes.

Dans l’île principale, qui a donné son nom à l’archipel; on apprécie aussi les immenses forêts de casuarinas et les pinèdes, sans oublier les plages étendues aux sables fins.

Lors de sa visite des lieux, en 1961; le président Ho Chi Minh s’est vu proposer par les autochtones d’ériger sa statue, la seule de son vivant.

Elle a été reconstruite en 1995 et s’élève maintenant à près de neuf mètres de hauteur; battant un record dans cette partie du Vietnam. Un lieu d’exposition et des vestiges rappellent aussi le séjour du père de l’Indépendance.

  1. Cu Lao Cham

À une vingtaine de kilomètres au large de la cité historique de Hoi An; celle qu’on appelle aussi Cu Lao Cham offre de nombreux attraits liés à son insularité et à sa proximité avec le littoral.

Elle va devenir un haut lieu touristique avec ses huit îlots; ses villages de pêcheurs pittoresques et ses agréables plages encore sauvages.

Sous les eaux claires; on admire une grande richesse d’espèces marines, en particulier des récifs coralliens parmi les plus appréciés du centre du Vietnam.

Le site compte aussi de nombreuses grottes peuplées de salanganes, types d’hirondelles dont les nids connaissent beaucoup de succès dans la gastronomie locale. Deux autres mets sont également célébrées; les coquillages de vu nang et vu xao.

La flore, la faune et les sols de Cu Lao Cham ont été peu affectés par la présence humaine. En matière de biodiversité; l’archipel est bien placé pour devenir un centre d’écotourisme et de développement durable. Son inscription dans la liste des réserves de biosphère de l’UNESCO; il y a peu, n’a rien de surprenant.

  1. Buon Ma Thuot

Au cœur des montagnes du centre du Vietnam; à environ 360 kilomètres au nord-est de Saigon (Ho Chi Minh-ville), Buon Ma Thuot n’est pas trop fréquentée par les touristes.

Les voyageurs apprécient dans ses environs les merveilles de sa végétation verdoyante; bénéficiant d’un climat tempéré, ainsi que ses cours d’eau, lacs, cascades et réserves naturelles.

Une randonnée pédestre permet de visiter des villages de minorités ethniques dans un cadre naturel et accueillant. Au village de Ban Don; on peut également faire connaissance avec des éléphants domestiqués; qui vous transporteront lors d’un circuit à travers la forêt luxuriante. A noter aussi, Buon Ma Thuot est la capitale de l’excellent café du Vietnam, à savourer.

  1. Con Dao

Cet archipel composé de 16 îles se trouve au sud-est du pays en forme de S, dans la province de Bà Rịa-Vũng Tàu. Il est faiblement peuplé, avec ses environ 5000 habitants, et encore assez ignoré par les touristes effectuant un circuit au Vietnam.

Vous adorerez cet endroit si vous êtes intéressé de découvrir la nature; en faisant de la plongée sous-marine ou bien des balades dans un parc naturel et le long de grandes plages désertes.

Comme il y a très peu de circulation sur les jolies routes insulaires; rouler en deux roues ne présente aucun danger… ce qui n’est pas le cas ailleurs entre Hanoi et Saigon !

La nature est aussi dense que dans l’île de Phu Quoc; haut lieu touristique au large du Cambodge. L’eau limpide, bien bleue; est idéale pour la plongée, et les plus chanceux y croiseront des tortues de mer, des dauphins et d’autres mammifères marins comme les dugongs. Pour en savoir plus, continuez la lecture PLONGÉE SUR L’ILE CON DAO ET RENCONTRES DES GENS LOCAUX

hors des sentiers battus

Le moment est venu, pour vous, de faire votre choix parmi ces endroits uniques. Nous vous souhaitons un très bon circuit au Vietnam !

Lisez aussi les autres articles

Commentaire - Votre message

Devis gratuit

Besoin de conseil d’un expert ?

Mr.Dat

Hotline: M.DAT: +84 (0) 98 58 30 955

demander un devis
CONTACTEZ-NOUS RAPPEL GRATUIT