Que faire avec 1 Euro en poche au Vietnam

Le Vietnam, dont l’économie profite d’un fort développement, subit depuis quelques années une augmentation du coût de la vie. Malgré cela il est tout à fait possible de vivre au quotidien avec quelques euros en poche. Dans certains quartiers de grandes villes on peut observer une majoration, de 20 à 30 %, des produits que je vais vous présenter. Il faut juste savoir s’en éloigner pour retrouver le juste prix. En ce début d’année 2018 un Euro s’échange contre environ 27500 VND. La monnaie vietnamienne est le Viet Nam Đong mais dans les échanges quotidiens seul le mot Đong sera utilisé. Voici une liste non exhaustive de ce que vous pourrez encore facilement trouver pour à peine 1 Euro durant votre prochain voyage Vietnam.

Le bol de soupe de nouilles de riz – ph

Que faire avec 1 Euro en poche au Vietnam - Le pho

Très prisée des vietnamiens cette soupe peut se déguster toute la journée. Mais c’est aux premières heures de la matinée qu’elle connait son plus grand succès.  Dès potron-minet les rues s’emplissent de gens installés autour de petites tables en plastique qui savourent ce plat simple et parfumé. C’est le fumet du bouillon qui doit guider votre choix. Il est l’essence même de cette soupe, il lui donne tout son goût. On lui ajoute des herbes en tous genres et une bonne poignée de nouilles blanches (phở, prononcez feu). La viande qui l’accompagne sera au choix du poulet (phở gà) ou du bœuf (phở bò). Son prix moyen est de 25000 VND, à l’exception de quelques quartiers victimes d’inflation, mais ne dépassera que très rarement 50000 VND. En province elle sera gratuitement accompagnée d’un verre de thé qui vous sera facturé 3000 VND dans les grandes cités.

Entre 3 et 4 bières pression – Bia hơi

Qu'est-ce qu'on peut acheter avec 1 Euro au Vietnam - La bière

Boisson alcoolisée la plus répandue au Vietnam, la bière est appréciée pour ses vertus rafraîchissantes. Mais la légère ivresse qu’elle procure n’est pas non plus boudée par la population. Chaque région possède ses brasseries, les Bia (bière) Hanoï et Saïgon affichent leur provenance sur l’étiquette, la Huda vient de Huê

On trouve plus de 350 brasseries. La liste serait trop longue à établir, à vous de trouver celle qui vous convient le mieux. Le prix de ces bières à la bouteille n’est pas très élevé. Mais on peut trouver bien moins cher si l’on sait repérer les lieux où l’on sert la bière à la pression. Facile à trouver, les établissements qui se font une spécialité de ce breuvage affichent Bia hơi (prononcez bia œil) en larges lettres à l’entrée de leurs échoppes. Très légère elle se déguste d’un trait. Elle vous fera oublier pour quelques minutes la moiteur qui règne dans ce pays. Le prix de l’oubli est à la portée de toutes les bourses. Selon les estaminets il faudra compter entre 6 et 8000 VND pour un verre. En commandant au pichet vous pourrez même encore en réduire le coût.

Fruits en tous genres – hoa qu (dans le nord) ou trái cây (dans le sud)

la monnaie pour un voyage au Vietnam

3 kilos d’orange pour 30000 đong, 1.5 kilo de fruits de la passion pour 20000 đong, un régime d’une quinzaine de bananes pour 15000 đong, 1 kilo de pommes pour 20000 đong et un kilo de mangues pour le même montant. Il ne s’agit pas d’un inventaire à la Prévert. Mais du montant des courses que j’ai faites ce matin au marché de mon quartier de Hanoï. Dans le sud du pays, zone de production de la plupart des fruits et les zones rurales les prix sont encore plus abordables. Un voyage Vietnam est l’occasion de faire une cure de fruits.

1 Litre de carburant

Il faut en ce moment compter environ 19000 VND pour un litre d’essence.  Avec l’équivalent d’un Euro vous remplirez votre réservoir d’un litre et demi de pétrole. Si vous louez un scooter pour vous déplacer pendant votre séjour, il faut savoir que ces véhicules consomment entre 2 et 2.5 litres au 100 km. Il ne reste plus qu’à prendre votre calculette pour faire votre budget !

De 3 à 4 bouteilles d’eau minérale de 500 ml – nước khoáng

A l’achat, une petite bouteille d’eau revient à 5000 đong, dans un restaurant elle vous sera facturée 10000 đong. La marque la plus répandue s’appelle ‘La vie’, si vous avez du mal à vous faire comprendre, dîtes ‘La vie’, vous serez certain d’obtenir une bouteille d’eau de cette marque ou d’une autre.

1 sandwich – bánh mì kp

Le bánh mì désigne le pain quotidien. Il est la base d’une des plus importantes spécialités de la cuisine de rue vietnamienne. Le sandwich. Du lever au coucher du soleil on peut assouvir sa faim d’un bánh mì pa te (Pâté), bánh mì thịt xien (petites brochettes de viande), bánh mì trứng (œuf), bánh mì thịt nướng (viande grillée)… sans connaitre ses précisions on peut quand même s’en sortir en désignant du doigt les éléments dont on souhaite garnir son sandwich. Quelques fines tranches de concombre, une julienne de carottes et papaye vertes et de la coriandre agrémenteront votre en-cas d’une jolie touche de couleur. Le prix oscille le plus souvent entre 15000 et 20000 đong. Il faudra que soyez vraiment généreux sur le choix de vos garnitures pour dépenser plus d’un Euro en monnaie vietnamienne.

1 bol de vermicelle de riz, boulettes de viande – Bún ch

Chaque ville, chaque région possède son plat typique. Celui de Hanoï est incontestablement le Bún chả. Facilement repérable au fumet qui se dégage des barbecues grillant des lamelles et boulettes de porc, les gargotes qui le servent sont légions dans toutes les villes du nord. Pour se sentir dans la peau d’un Hanoïen rien de plus simple que de s’installer tranquillement sur le trottoir à l’une de ces petites tables en plastique qui font le charme des repas vietnamiens.

Vous trouverez alors rapidement face à vous, une assiette remplie de vermicelle, un panier plastique présentant un mélange de salade, pousses de soja et herbes aromatiques et d’un bol de sauce aigre-douce chaude dans lequel un mélange de lames de carottes et papayes vertes accompagne des boulettes de porc et des tranches de lard délicatement grillés au barbecue. Comme pour le bol de phở, il suffira de débourser entre 25 et 30000 VND pour ce plat.

 

1 Paquet de cigarettes

Les voyages et les vacances sont bien souvent les moments prisés par les fumeurs pour tenter de mettre fin à l’habitude de se glisser une cigarette à la bouche. Il faudra une forte volonté pour y arriver lors d’un voyage vietnam. Car ce n’est pas le prix du paquet qui pourra les aider. Selon les marques et les endroits il en coutera entre 20 et 25000 VND et si vous n’avez pas de quoi les allumer un petit billet bleu de 5000 đong suffira pour se munir d’un briquet.

Vous découvrirez par vous-même bien d‘autres produits à des prix très abordables. La monnaie vietnamienne vous permet par exemple d’assurer vos déplacements sans vous ruiner. Il faut seulement compter 7000 VND pour un ticket de bus dans la capitale. Je pourrais continuer la liste des plaisirs à petits prix. Mais je vous laisse la joie de l’allonger avec vos propres trouvailles.

Commentaire - Votre message

CONTACTEZ-NOUS RAPPEL GRATUIT