Marchés flottants, couleurs du Viet Nam

March 13, 2018

4.8 (95%) 4 votes

Le Mékong est un fleuve multiple. Il est tout autant source de vie que lieu de vie. Ses eaux s’infiltrent partout irriguant les plaines du sud vietnam de sa force nourricière. Il est un être vivant qui voit sur son delta fleurir une activité lacustre faite d’habitations et de marchés flottants Mékong vietnam. Cette tumultueuse vitalité fait de lui une des destinations les plus appréciées des voyageurs. Suivre le cours de ses flots est l’assurance d’un dépaysement typique et total.

1. Marché flottant de Nga Nam – Soc Trang

Certainement un des plus anciens marché flottant au delta du mékong celui de Nga Nam est aussi le plus trépidant. L’activité commence dès 3h00 du matin pour battre son plein deux heures plus tard. Aux environs de 8h00 cessent les échanges commerciaux pour rendre un peu de calme aux eaux du fleuve. Situé aux confins de cinq rivières le marché du bourg de Nga Nam propose toutes sortes de produit issus de l’agriculture et de l’aquaculture. C’est un marché pluriel, mélange chamarré de couleurs et senteurs diverses. S’ajoute à cette agitation celle des restaurants mobiles. Ils récompenseront le visiteur matinal d’une soupe ou d’un café pris sur le pont d’une frêle embarcation conférant à ce circuit vietnam une touche supplémentaire de romantisme.

 

2. Marché flottant de Cai Rang – Can Tho

Le plus réputé des marchés du delta du Mékong est celui du quartier de Cai Rang à Can Tho. Le marché de Tay Do accueille les visiteurs dès 5h00 du matin pour une heure plus tard n’être plus qu’une accumulation de jonques qui se frottant les unes aux autres au rythme des flots proposent une chorégraphie typiquement vietnamienne. Des cris, des couleurs, des senteurs, un dépaysement total que l’on apprécie pleinement en dégustant les fruits, spécialité de ce marché, qu’échangent les paysans du coin. Le meilleur moyen de profiter de cette effervescence est d’embarquer pour une croisière, se mêler à la population, faire quelques achats et s’enivrer de goûts le plus souvent inconnus de nos papilles. Un circuit Vietnam passe souvent par le marché flottant de la province de Can Tho (prononcez ‘Cane Theu’) et cela n’est pas un hasard.

 

3. Marché flottant de Tra On – Vinh Long

Ce marché est le dernier existant sur la rivière de Hau, il anime encore fièrement les douces heures du district de Tra On. Certainement l’un des plus anciens de la région, il doit sa vitalité aux habitants qui en ont fait un lieu de vie extraordinaire en y mêlant activités commerciales et culturelles.

 

 4. Marché flottant de Nga Bay – Hau Giang

C’est en 1915 que le marché flottant de Nga Bay a vu le jour. C’est le marché le plus renommé de la province de Hau Giang, il est lieu d’une intense activité commerciale, s’échangent ici tous les types de marchandises produits par les riches terres du delta. Les visiteurs y sont toujours accueillis avec la chaleur qui caractérise la population du sud.

Les commerçants dressent une perche à la poupe de leur embarcation pour y suspendre, telle une enseigne, les produits qu’ils distribuent. Légumes et fruits irisent de leurs reflets la surface de l’eau offrant un spectacle haut en couleur qui justifie à lui seul un circuit vietnam dans le delta du fleuve magique.

 

5. Marché flottant de Cai Be – Tien Giang

Plusieurs particularités différencient le marché flottant de Cai Be des autres. Il est, tout d’abord, l’endroit d’échanges de marchandises diverses et variées, ses activités commerciales s’étendant au-delà de la distribution de produits agricoles. Contrairement aux autres il ne cesse pas de fonctionner dans la matinée, c’est même aux premières heures de la nuit que l’on apprécie le plus son dynamisme. Fascinant spectacle que ces éclairages qui s’allument un à un en nacrant les eaux du fleuve de gerbes multicolores. Ce marché à lui tout seul fait de la province de Tien Giang une belle étape pour un circuit Vietnam.

 

6. Marché flottant de Long Xuyên – An Giang

Le plus rural des marchés flottants vietnam est celui de Long Xuyen. Beaucoup moins étendu que les autres et plus rustique il ravira les visiteurs à la recherche d’ambiance champêtre. Très ancré dans le monde paysan, ce sont surtout des légumes que l’on trouve ici. La grande générosité du climat tropical du sud permet aux chalands de venir s’y approvisionner en toutes saisons d’aubergines, carottes, pomme de terre et autres légumes qui font la richesse de la cuisine vietnamienne.

Le charme bucolique des lieux vous invitera certainement à déguster les plats typiques de la région de An Giang.