Hoa Binh

June 13, 2017

Située à un peu plus de 80 km à l’ouest de Hanoi, la capitale des Muong, Hoa Binh, est située dans une province du même nom. On part surtout voir les maisons sur pilotis qui font la spécificité des villages Thai. L’habitation est une pure architecture Thai. Tout au long de la route, on découvre de surprenants paysages. On fait alors une pause dans un restaurant pour déjeuner où il y avait une grande tablée des touristes asiatiques : des chinois ? Non. Des Vietnamiens du sud qui visitaient leur pays et fêtaient joyeusement un anniversaire. On a été convie à participer à l’anniversaire pour chanter en choeur un happy birthday qui s’est conclu par les applaudissements des Vietnamiens. Sympa!

Une heure plus tard, on arrive dans le village Muong. Les habitations sont établies sur des pilotis surelevee à 2 m du sol, tout en bambou et en bois dur, le tout soigneusement agence, aux versants des collines. Cette minorité ethnique a gardé ses coutumes, ses moeurs (régime matriarcal), et croyances et parle une langue viet-muong, cultivent le riz sur brûlis, pratiquent la chasse et vendent aux touristes leurs tissages et vanneries. L’accueil est chaleureux et certains proposent aux visiteurs d’entrer chez eux. Avant de quitter le village, on a droit à des spectacles de danses traditionnelles accompagnés par les gongs, la viole à deux cordes, la flute, les tambours de bronze inventés il y a plus de trois mille ans. Un grand debut dans ce voyage au nord du Vietnam.