Musée de la prison Hoa Lo, Hanoi: découvrez la sombre histoire du Vietnam

Le musée de la prison de Hoa Lo a d’abord été utilisé par les colons français comme le pénitencier pour les prisonniers politiques vietnamiens, puis par le goruvernement du Nord Vietnam pour enfermer les prisonniers de guerre pendant la guerre du Vietnam. D

ans ce musée, vous pouvez vous promener dans les cellules de la prison où, à son heure la plus occupée, détenaient 2 000 prisonniers politiques.

C’est un musée de la sombre histoire vietnamienne où de nombreuses personnes ont été maltraitées et assassinées. Vous pouvez voir non seulement les cellules de prison, mais aussi une gigantesque guillotine, qui servait à la peine de mort.

Malgré les dures vies de prisonniers politiques vietnamiens, vous apprendrez également que beaucoup de Vietnamiens incarcérés dans la prison n’ont pas abandonné facilement, n’ont jamais perdu leur volonté de se battre jusqu’à la fin pour obtenir l’indépendance du Vietnam.

Lisez aussi 10 meilleurs endroits à visiter au Vietnam en avril

Histoire vietnamienne sombre et triste du colonialisme français

Le musée de la prison Hoa Lo est une prison qui a été utilisée pendant le colonialisme français pour détenir des prisonniers politiques vietnamiens, puis les prisonniers de guerre américains lors de la guerre du Vietnam.

Il a également été surnommé « Hanoi Hilton » par les prisonniers américains. Lorsque vous visitez le musée de la prison de Hoa Lo, vous êtes accueillis dans les murs des bâtiments de couleur jaune vif, que vous pourriez confondre avec un lieu différent, à moins que vous ne sachiez que c’était autrefois une prison.

Maison centrale de Hoa Lo

En dépit de son extérieur jaune vif, les murs de la prison, fortifiés par des millions de morceaux de verre, empêchent les prisonniers de s’échapper. Cela vous aide à comprendre tout de suite que ce bâtiment n’est pas amusant.

La zone entourant le musée est maintenant bien développée avec un grand hôtel / condominium juste à côté de ce qui faisait autrefois partie de la prison. On dit que les gens qui restent / résident à l’hôtel ont rencontré les fantômes des âmes perdues du passé.

Lisez aussi Sites immanquables du vieux quartier de Hanoi Vietnam

La guillotine intimidante et les cellules du couloir de la mort

Sans aucun doute, la pièce la plus intimidante et effrayante est celle où se trouve une gigantesque guillotine.

Après avoir passé les cellules des prisons, il y a même une grande salle plus sombre où cette énorme guillotine est installée.

C’est l’une des deux guillotines précédemment utilisées pour la peine de mort dans la prison et avec la pénombre, elle rend toute la pièce très sinistre.

Celulle dans la maison centrale de Hoa Lo

Juste à côté de la guillotine, il y a des cellules du couloir de la mort. Ces cellules ont été isolées du reste des prisons et les prisonniers politiques ont été gardés au moins 10 mois avant leur exécution.

Les murs avaient une épaisseur de 0,4 mètre (1,3 pied) et une hauteur de 3 mètres (9,8 pieds) avec une superficie de 5 mètres carrés. Les murs étaient peints en noir, donnant des sentiments froids et sombres.

Juste en entrant dans cette zone, il fait si sombre que vous vous sentez mal à l’aise d’être là. Cela a dû être une condition de vie horrible d’attendre leur délai d’exécution pendant au moins 10 mois.

Malgré cette dure condition de vie, les communistes vietnamiens n’ont pas abandonné, ils se sont battus pour leur vie et leur libération en écrivant des poèmes, des livres et des matériaux composés pour la radiodiffusion jusqu’à la fin.

La guillotine

Des hommes et des femmes à la prison de Hoa Lo

La prison de Hoa Lo devait à l’origine contenir 450 prisonniers, mais à son maximum, elle en retenait 2 000. Dans une cellule, construite pour accueillir 40 prisonniers, ils avaient jusqu’à 100 prisonniers.

En raison de ces mauvaises conditions, certains prisonniers comme les personnes âgées et les malades avaient la priorité de s’allonger à côté de la porte où la circulation de l’air était meilleure, mais quoi qu’il en soit, leurs conditions de vie étaient difficiles.

Cachot en prison Hoa Lo

En contournant les cellules de la prison, vous pouvez voir comment les prisonniers ont été détenus. Outre la taille des cellules, vous êtes surpris de constater que, dans un espace aussi restreint, les mouvements du prisonnier étaient limités par les verrouilles de métal.

À la prison de Hoa Lo, il y avait aussi des cellules où étaient détenues des femmes prisonniers politiques. Comparées au nombre d’hommes, les femmes détenues étaient beaucoup moins nombreuses, mais au maximum, il y avait jusqu’à 200 femmes.

Prisoniers Hoa Lo

C’était bien sûr une condition difficile pour les hommes, mais c’était encore pire pour les femmes qui accouchaient à la prison ou qui avaient des enfants avec elles.

En raison de ces difficultés, de nombreuses femmes ont perdu la vie à la prison de Hoa Lo. Ce ne sont pas seulement des hommes qui se sont battus pour l’indépendance, mais des femmes résolues ont également lutté pour la liberté du Vietnam.

Lisez aussi Une sélection des 10 plus beaux sites à Hanoi

Prisonniers américains à la guerre du Vietnam

La prison a d’abord été utilisée pour les prisonniers politiques du Vietnam, mais elle a par la suite été utilisée pour les prisonniers de guerre américains pendant la guerre du Vietnam.

D’après les panneaux d’information, il semble que les conditions d’accueil des prisonniers de guerre américains ne soient pas aussi difficiles que celles des prisonniers politiques vietnamiens.

En effet, il y a des images de prisonniers américains pratiquant un sport, une guitare et un dessin de prisonniers américains avec un joyeux père Noël.

C’était peut-être juste superficiel, mais cela ne rendait pas la vie en prison aussi dévastatrice que les prisonniers politiques vietnamiens, en dépit des indices montrant à quel point la qualité de la vie en prison était médiocre à cette époque.

Lisez aussi Les meilleures spécialités à Hanoi

La sombre histoire du Vietnam en un coup d’œil

Sachant que beaucoup ont été maltraités à la prison de Hoa Lo, il est difficile de s’y rendre. Cependant, c’est un endroit que vous devriez envisager de visiter si vous êtes à Hanoi.

Malgré les difficultés décrites ci-dessus, de nombreux prisonniers n’ont pas baissé les bras, se sont battus pour leur vie et pour la liberté du Vietnam.

Vous pouvez voir les vestiges de puits d’eau, que les prisonniers utilisaient pour s’échapper.

La prison de Hoa Lo est riche en histoire vietnamienne et constitue un lieu de visite important pour ceux qui souhaitent s’instruire sur le Vietnam, l’histoire de la colonisation française et la guerre au Vietnam.

La zone entourant le musée est maintenant bien développée avec un grand hôtel / condominium juste à côté de ce qui faisait autrefois partie de la prison.

On dit que les gens qui restent / résident à l’hôtel ont rencontré les fantômes des âmes perdues du passé.

Le musée de la prison est situé dans le district de Hoan Kiem à Hanoi, près du lac Hoan Kiem. Il est ouvert tous les jours de 8h00 à 17h00.

Le prix d’entrée est de 30 000 VND (1,35 USD) et si vous souhaitez obtenir un guide, vous payez un supplément de 30 000 VND (1,35 USD).

Avez vous une question? Demandez aux experts en voyages de notre agence ici via email

Pour plus d’infos sur la ville de Hanoi et ses sites , continuez votre lecture

Commentaire - Votre message

Devis gratuit

Besoin de conseil d’un expert ?

Mr.Dat

Hotline: M.DAT: +84 (0) 98 58 30 955

demander un devis
CONTACTEZ-NOUS RAPPEL GRATUIT