Les Lolo noirs au Vietnam

Originaires de la Chine, lors des migrations entre le 15ème et 18ème siècle, une partie de cette population s’est établie dans les régions montagneuses du Haut-Tonkin. On dénombre environ 4000 Lolos noirs répartis entre Dong Van, Meo Vac, Bao Lac ainsi que Cao Bang ou encore Muong Khuong. C’est à Cao Bang que les lolos noirs sont les moins nombreux.

On distingue deux groupes dans l’ethnie lolos noirs Vietnam : les Lolos noirs et les Lolos bariolés.

Les lolos noirs au Vietnam - les Lolos bariolés

En effet, la distinction se fait au niveau des costumes que cette minorité ethnique porte, visible surtout chez les femmes. Une Lolo noir portera une simple tunique noire avec une longue jupe noire et ample légèrement ajustée au niveau de la taille et des genoux. Quant aux Lolos bariolés, le costume est plus coloré avec des motifs triangulaires de couleurs vives sur leurs vestes et un pantalon de couleur indigo. La confection d’un de ces costumes requière dextérité et patience ; en effet, une tenue se fait au minimum en 1 mois. Tout dépend après des détails décoratifs; en fonction de l’ethnie.

Les lolos noirs nord Vietnam

La configuration typique d’une maison des Lolos noirs au Vietnam

Tout d’abord, les maisons sont toutes faites en bois. Elles sont surélevées. Sous chaque maison; les animaux d’élevages sont libres de circuler. On retrouve ainsi, vaches, cochons et volailles. Il faut donc très souvent grimper à l’échelle ou monter un escalier avant d’atteindre réellement la maison. Une fois là-haut tout se trouve sur le même niveau. Tout d’abord, tout près de l’entrée se trouve le foyer du feu ainsi que le coin cuisine. Au centre de la maison est présent un autel dédié aux ancêtres et divinités protectrices. Enfin les parties latérales de la maison constituent les chambres avec des lits très sommaires en bois toujours. Les grands espaces servent à recevoir et aussi lors des repas. Pour rappel; les vietnamiens mangent traditionnellement parterre à l’aide de baguettes et de petits bols. Un grand plat métallique contient les divers plats cuisinés.

La culture de l’ethnie lolos noirs Vietnam

Au niveau de la langue, les Lolos noirs ont leur propre langue. Appartenant à la famille linguistique tibéto-romane; les Lolos noirs ne parlent ni vietnamien, ni le Chinois (pays qu’ils ont fui au départ). La communication est alors possible uniquement en présence d’un guide-interprète spécialiste du dialecte pour tout visiteur.

Cette ethnie est animiste; croit donc à la réincarnation des vies dans l’univers et surtout dans la nature et les animaux. Elle respecte énormément la nature et vit très simplement. Elle ne prend pas plus que ce que lui offre la nature et respecte la saisonnalité.

– Fonctionnement patriarcal

Les familles sont très soudées entre elles. Le meneur de lignée reste l’homme ; il a beaucoup de responsabilités comme le culte des ancêtres, régler des conflits pour maintenir l’esprit de solidarité. C’est enfin lui qui a la responsabilité de garder les tambours sacrés. Ce sont avec ces tambours que l’ethnie lolos noirs Vietnam communique avec les ancêtres dans l’au-delà. Tout événement important dans la vie des Lolos noirs ne peut avoir lieu que si les ancêtres ont été consulté auparavant.

– Culte des défunts

Parmi ses traditions, le passage d’un être proche dans l’au-delà respecte un rituel bien précis. C’est pourquoi sur 3 jours, l’ensemble de la lignée familiale ainsi que tout le village doit célébrer le défunt. La danse de l’esprit consiste alors à aider l’esprit à rejoindre les ancêtres. Cette veillée mortuaire aux nuances festives est donc rythmée par les bruits des tambours sacrés.

Les ethnies du Nord Vietnam comme les Lolos noirs sont très fières de leurs traditions et modes de vie. Néanmoins, cette ethnie reste très ouverte et accueille toujours avec tous les honneurs toute personne qui s’aventure sur leurs terres ; du moment à ce qu’un respect mutuel soit posé dès le départ.

La pratique d’un tourisme solidaire et durable chez les Lolos noirs nord Vietnam

– Un séjour chez l’habitant pour une authentique immersion

Ethnie lolos noirs Vietnam

Depuis l’épisode de Rendez-vous en Terre Inconnue avec Frédéric Michalak les Lolos Noirs sont devenus beaucoup plus ouverts aux visiteurs. Au village de Khuoi Kon à Bao Lac dans la province de Cao Bang, ceux sont les visiteurs qui s’adaptent à leurs conditions de vie; et non eux qui standardisent leurs villages aux normes d’hébergements à l’occidentale.

La pratique d’un tourisme solidaire et durable s’est naturellement développée. Il s’agit avant tout d’un échange humain, mutuellement recherché par les accueillants et visiteurs. Il faut alors mettre son confort de côté pour vivre cette expérience si enrichissante. Ainsi les activités proposées permettent une réelle immersion, et contribuent à aider les familles de Lolos Noirs. Les visiteurs se lèvent donc aux aurores (4h) du matin pour aller nourrir les animaux et préparer le petit déjeuner. Une randonnée à travers les rizières a pour objectif d’aider à l’entretien des rizières et favoriser de bonnes récoltes. Ainsi de la culture du riz; ou bien à travers un atelier tissage pour confectionner une tenue traditionnelle ; les activités répondent aux besoins de la vie quotidienne de l’ethnie lolos noirs Vietnam.

– Associations et argent reversé

Lolos noirs nord vietnam

Généralement l’on prend très vite conscience des difficultés du quotidien de telles ethnies. C’est pourquoi des associations aident les ethnies en faisant des distributions alimentaires, de matériel agricole ou nécessaires d’hygiène. De même, une partie des prestations de voyages d’agences aux politiques de tourisme durable est reversée aux villages accueillants les touristes. L’ensemble de ces fonds permettent de construire des infrastructures telles que crèches; écoles et même maisons pour améliorer les conditions de vie de ces familles.

C’est pourquoi Frédéric Michalak; après son passage au Vietnam a entrepris d’organiser l’association Tends la main qui permet de développer les villages; aider à l’éducation de la jeune génération et des adultes ainsi que des campagnes de santé.

Avec le tourisme grandissant; la rencontre avec les ethnies est davantage recherchée. Cela peut créer des perturbations; c’est pourquoi la pratique du tourisme durable permet d’avoir une certaine harmonisation des besoins et des offres de chacun.

Commentaire - Votre message

Devis gratuit

Besoin de conseil d’un expert ?

Mr.Dat

Hotline: M.DAT: +84 (0) 98 58 30 955

demander un devis
CONTACTEZ-NOUS RAPPEL GRATUIT