Peuple & Culture

Fêtes traditionnelles vietnamiennes

L’idée aux traditions culturelles, les fêtes religieuses suivent le calendrier lunaire. Elles donnent lieu à des cérémonies en l’honneur des ancêtres, des processions, des repas, des chants et des danses.

Il existe aussi beaucoup de fêtes villageoises, en particulier dans les villages du delta du Fleuve Rouge. Elles sont souvent dédiées à des Génies tutélaires. Les minorités aux montagnes du Nord, les Cham et les Khmers ou d’autres ethnies du Sud possèdent leurs propres festivités. Ces traditions constituent la richesse du patrimoine culturel vietnamien.

Tet traditionnel lunaire vietnamien (ou Tet Nguyen Dan) : c’est la célébration la plus importante de l’année, le Tet Nguyen Dan, ou la « fête du premier matin de l’année lunaire ». Cette fête du renouveau à l’entrée du printemps offre l’occasion  de rendre hommage aux ancêtres et d’accomplir les rituels favorables à l’année qui commence. Il y a environs douzaines rituels importants de Fêtes du Tet


Fêtes du Tet vietnamien, agréable et émouvante ambiance de la réunion familiale

Les préparatifs débutent les  2 à 3 semaines avant le jour du Tet, à partir de 23ème jour lunaire (culte des Génie du Foyer » - Ông Tao ou Tao Quân, : tout le monde règle ses dettes, nettoie les tombes familiales, l’autel des ancêtres, décore sa maison de fleurs de pêcher (symbole de prospérité et de bien-être)  ou de kumquats et fait des offrandes à l’Empereur de Jade.

Pendant la fête, il y a des jours-foires des marchés villageois sont très animés. Les familles se réunissent, les gens se rencontrent aux marchés, aux maisons communales ou des pagodes villageois, on pratique le culte des ancêtres. Une semaine de vacances de Tet permis aux familles de se réunir pour faire ambiance et échanger vœux et cadeaux.

Le culte des ancêtres chez les Viet :

Le respect manifesté par les Vietnamiens envers leurs aïeux prend son expression la plus élevée le jour du Tet, où les âmes des morts sont supposées rendre visite aux vivants. Les attentions à leur égard comprennent des prières, des mets spéciaux et l’offrande d’objets symboliques en papier.

Sur l’autel domestique présent dans un espace bien calme et le plus respectueux de tous les foyers , des offrandes d’encens, de fleurs, de fruits , de riz et d’alcool sont disposées devant des photos des ancêtres et des tablettes portant leurs noms.

La cuisine de Fête du Tet

La  Fête du Tet se tombe vers la fin de janvier ou début de février de l’année. Pour le Nouvel An lunaire , la célébration la plus importante, des illuminations et de leurs décorent les rues, des éventaires vendent des mets traditionnels. On a l’occasion de goûter des mets de choix. Certaines familles économisent tout l’année pour se permettre ce festin où porc, canard, poulet, … accompagnés des gâteaux de riz gluant, comme le Banh Chung, Banh Tet,… Le Banh Chung (au nord), le Banh Tet (au sud) comptent parmi les gourmandises indispensables à la fête. Ces gâteaux de riz gluant de pâte de haricot mungo et de lard cuisent dans des feuilles de bananiers (la dong) liées par les rubans de bambou.

Le culte des Génies du Foyer

Le culte des Génies du Foyer est une tradition des Vietnamiens. Chaque année, au 23e jour du 12e mois lunaire, on rend un culte pour reconduire ces génies chez le fameux Empereur de Jade qui devra écouter leur rapport sur tout ce qui s’est passé dans leur foyer, tout au long de l’année.

Les Génies du Foyer, plus familièrement Ông Tao ou Tao Quân, scrutent et examinent toute l’année les propriétaires de la maison, et d’eux dépend le bonheur ou le malheur de la maison. Aussi la cuisine demeure-t-elle un des lieux les plus importants de la maison.

Selon la légende, Dinh Phuc Tao Quân (littéralement «les Génies du Foyer qui décident du bonheur») se composent de trois divinités : Dieu de la cuisine, Dieu de la terre, Déesse des emplettes. Les Tao décident non seulement de la chance, du bonheur ou du malheur des propriétaires de la maison, mais ils empêchent également l’intrusion du mal dans la résidence et maintiennent une vie paisible pour tous les membres de la famille.

Chaque année, le 23e jour du 12e mois lunaire, Tao Quân quitte l’autel pour présenter ses hommages à l’Empereur de Jade. Il ne reviendra qu’à la veille du Nouvel An lunaire (Giao Thua).


Les familles préparent des objets incontournables pour un autel dédié aux Génies du Foyer. Le rituel et les offrandes pour reconduire les Génies du Foyer, le 23 du mois Chap (12e mois lunaire) :

Différences de coutume du Nord au Sud

Selon les régions, le rituel et les offrandes pour reconduire les Génies du Foyer comportent des différences. Le Têt (fête du Nouvel An vietnamien) pour les gens du «Sud» (provinces méridionales du Centre, Hô Chi Minh-Ville et le delta du Mékong) commence à partir du départ des Tao Quân.

La cérémonie marque l’ouverture de toute la série d’activités du Têt Nguyên Dan, qui s’étire du 23ème jour du 12ème mois lunaire jusqu’au 15ème jour du 1er mois de la nouvelle année. Après la cérémonie d’adieu aux Génies du Foyer, le 23ème jour du dernier mois lunaire, les gens commencent les travaux préparatoires pour accueillir le Têt : rangement de la maison, nettoyage de l’autel des ancêtres, décoration avec des tableaux, des sentences parallèles, des fleurs….

Si au Nord, la cérémonie pour le départ des Génies du Foyer comprend les rituels comme : changer le brûle-parfum, lâcher de carpes vivantes, brûler les panoplies en papier des Tao Quân, les gens du Sud n’ont pas l’habitude de les faire.

Au Sud, la cérémonie est plus «décontractée». Mais certains objets sont incontournables : une assiette de «thèo lèo, cut chuôt» (nougats d’arachide et de sésame), des papiers votifs ayant des dessins de «cigogne qui vole et cheval qui court», une vase de fleurs, deux bougies rouges, des bâtons d’encens, des billets funéraires et des fruits. «thèo lèo», nougat d’arachide, et «cut chuôt», nougat de sésame noir, sont des douceurs à manger en buvant du thé. Les «cigogne qui vole et cheval qui court», en réalité des papiers votifs, sont considérés comme les moyens de transport permettant aux Génies du Foyer de monter au ciel (l’équivalent dans le Nord est la carpe).

Ces offrandes montrent également les caractéristiques particulières des gens du Sud, à savoir la générosité et la simplicité. Ils ne sont pas pointilleux et offrent simplement aux Génies du Foyer ce qu’ils ont, avec le vœu qu’ils leur apporteront richesse et bonheur.

«Pour les gens du Sud, le départ des Génies du Foyer s’accompagne de plats particuliers. Parmi lesquels, « le chè trôi nuoc », un dessert avec des boulettes de farine de riz gluant farcie de haricots écrasés, servi avec un sirop au gingembre. C’est une offrande indispensable. Le nom de cette compote liquide (trôi nước = flotter dans l’eau) montre que tout va bien se passer dans le meilleur des mondes. On veut que les Tao Quân fassent un beau rapport à l’Empereur de Jade et avec ce dessert, on pense recevoir beaucoup de chance pour l’année à venir».

Les rituels tenus dans la cuisine

La cérémonie de départ des Génies du Foyer se tient habituellement dans la cuisine où se trouve leur autel. Pour les familles qui n’ont pas d’autel dédié aux Tao Quân, on prépare un plateau d’offrandes dans la cuisine et on ajoute un autre plateau sur l’autel des ancêtres où se tiendront les rituels principaux.

Selon les croyances populaires, le meilleur moment pour reconduire les Génies du Foyer au ciel est de 11h00 à 13h00, les heures du cheval, où les divinités apparaissent.

En particulier pour les familles ayant des enfants, on offre aussi aux Génies du Foyer un poulet bouilli. Ce poulet doit être jeune. Ça signifie que, via les Tao Quân, on implore l’Empereur de Jade de faire en sorte que les enfants puissent grandir avec plus d’énergie et de vitalité.

Le culte des Génies du Foyer est une tradition indispensable des Vietnamiens qui considèrent leur maison comme un havre de paix avec comme protecteurs ces fameux génies.

Fêtes du Tet traditionnel vietnamien

Pour la plupart des vietnamiens, le Têt Nguyen Dan, le Nouvel An lunaire, est la plus grande, la plus sacrée et la plus attrayante de toutes les fêtes. Le Têt se déroule à la charnière entre deux années lunaires. Il marque la fin d’un cycle de la nature. C’est à la fois la fin de l’hiver et le début du printemps – la saison du renouveau universel, animal et végétal.

Le Têt se déroule entre le premier et le septième jour de l’année lunaire, selon les années de cette période se situe entre la dernière semaine de janvier et la troisième de février. Son nom signifie “Fête de la première aurore”, c’est l’arrivée du printemps.

Pour l’occasion, les Vietnamiens sont droit à trois jours de congés, les seuls de l’année. Tous les personnes sont partis travailler à la ville rentrent chez eux célébrer cette grande fête en famille.

C’est le seul moment de l’année où les ancêtres descendent sur la Terre, il faut donc préparer ce grand événement. Pendant la fête, les familles se réunissent, les gens se rencontrent, on pratique le culte des ancêtres.

Les Vietnamiens croient que pour la fête du Tet, il faut que tout soit tôt et nouveau. Par conséquent, 2 semaines avant le Nouvel An, les familles commencent à préparer les choses pour la nouvelle année. Ils balaient la maison en la décorant, acheter des fleurs, préparer la nourriture ... d’une manière très attentionnée. En outre, tous les choses qui ne sont pas nécessaires ou peuvent apporter de mauvais présages… doivent être jetées.

Le commencement et les préparatifs du Tet

Le travail de préparation pour la fête du Tet vietnamienne commence généralement à partir du 23ème décembre lunaire où on présente les offrandes au génie Ong Tao ou le Dieu de la cuisine qui enregistre toutes les activités familiales pour faire le rapport à l'Empereur de Jade au Ciel. Les offrandes comprennent l'encens, des bougies, des fruits, deux chapeau pour l’homme et pour la femme, papiers en votif, carpes... Selon la légende, le Dieu Tao monte sur la carpe pour aller au ciel.

Pour les repas de famille, ils auront concocté, lors des préparatifs, les meilleurs plats de l’année. Des plats spéciaux sont cuisinés pour l’occasion, notamment deux gâteaux: le Banh Chưng qui a une forme carrée, représentant la terre et le Bánh Tét, une variante, qui a lui une forme arrondie, représentant le Ciel.

Avant le réveillon, toute la famille se réunit autour du foyer pour veiller sur la grande casserole de « Banh chung » – gâteau de riz symbolique du Tet. On prépare des matériaux des ingrédients pour faire des plats délicieux. Tous les repas de hommage aux ancêtres doivent contenir un poulet bouilli. La viande de poulet est servie avec le riz gluant et le Banh Chung, les oignons et choux marinés, les fruits secs confis, et de devenir l’un des plats les plus populaires dans la cuisine des fêtes du Têt.

Il est aussi le moment que les enfants apprennent le savoir-faire traditionnel en participant avec aux grands parents à la préparation des Banh Chung du Tet.


Préparation du Banh Chung en famille, partage du savoir-faire entre et les grands parents et les petits enfants

Décor et réparation de la maison par des fleurs et bonsai 

L’élément assez important est la décoration pour les jours du Têt, le plus souvant un pêcher pour le Nord du Vietnam ou un Kumquat, également populaire dans le Centre représentant la richesse, qui porte des sortes d’agrumes. Le hoa dao ou hoa mai, abricoter à fleurs jaunes se trouve uniquement dans le Sud, les pruniers sont eux aussi utilisés.

Le Têt peut être divisé en trois périodes appelées Tât Nien (avant la veille du Nouvel An), Giao Thua (veille du Nouvel An), et Tân Nien (Nouvel An).

La fête du Tet au Vietnam commence par la Fête de Tat Nien ou la fête de Fin d’Année qui est un dîner important pour les retrouvailles ensemble des familles. Ce soir, entre 23h et 0 h du janvier du nouvel an ou l’heure du Rat est le moment le plus important de la fête du Tet.


Décor sur l’autel des ancêtres  et offrande pour la fête du Têt

Ce moment marque le transfert de la vieille année et la nouvelle. En reconnaissance de ce moment, les gens font souvent deux repas: l’un est offert aux ancêtres dans la maison et l’autre pour le Ciel, la Terre et pour les âmes égarées ou sans descendants.

Pendant ces deux cérémonies, souvent les membres de la famille sont devant les autels (pas tous, seulement les propriétaires et quelques autres) demandent la prospérité, la bonne santé, l’aide aux génies et aux ancêtres. On demande aussi la permission du génie de la terre pour que les âmes des ancêtres puissent retourner facilement à la maison pour fêter la fête du Tet avec la famille.

Il y a encore bien des coutumes traditionnelles que les Vietnamiens maintiennent très soigneusement et respectivement bien que change la vie au fil du temps. Mais les 3 rituels sont les plus importants sont pratiqués chez les familles : culte des ancêtres, relations  familiales et de voisinage, pèlerinage.

Les premiers jours de la nouvelle année lunaire.

Le premier du Têt est très important, tout ce qui va être dit ou fait durant cette journée pourrait se répercuter le long de l’année. Ce la passe par la première personne qui rentre dans la maison. C’est elle qui va apporter la chance ou la malchance durant toute l’année. On choisit le plus souvent une personne qui a réussit professionnellement ou personnellement. Certains pères de famille sortent avant minuit et rentrent aussitôt pour déjouer ce dilemment. Ce jour-ci est dédié ou côté paternel de la famille.

Le premier jour du Nouvel An est considéré comme le plus important de fête du Tet vietnamienne. Pendant ce jour là, les enfants se rassemblent chez les chefs de la famille pour vénérer les ancêtres en disant les meilleurs vœux aux personnes âgées: les parents, les grands-parents, les aînés...

Selon le concept, chaque nouvelle année qui vient, tout le monde est passé à un âge, de sorte que au premier jour du Nouvel An, les descendants félicitent le nouvel Age en souhaitant la longévité aux parents, les grands-parents et aux aînés.

Tradition familiale et relations de voisinage chez les Viet 

Pendant les premiers jours du Nouvel An, on rend également visite aux proches paternels et maternels. Les grands offrent aux enfants des étrennes pour leur souhaiter la sagesse et de bons résultats dans leurs études, alors que les petits souhaitent à leurs aînés une bonne santé.

La rencontre des voisins et des familles vivant autour…se sert à leur souhaiter de bonnes choses pour la nouvelle année. Cette rencontre aide aux gens à se lier ensemble, à supprimer toutes les mauvaises choses de l'année précédente pour accueillir avec joie la nouvelle année. Lors de la fête du Tet vietnamienne, les élèves viennent se rendre visite aussi aux enseignants…

Pèlerinage et activités de loisir pendant les fêtes du Tet

Pendant trois jours du Têt, on évite de se mettre en colère, de dire des gros mots, tout le monde s'efforce de se sourire,de s'entendre, il faut que le monde "neuve", il y a les cérémonies "d'ouverture" : "ouverture du sillon", "ouverture des sceaux", pour le fonctionnaire, "ouverture du pinceaux" pour le lettre, "ouverture du magasin", pour le commerçant.


La promenade printanière pendant le Têt

La rencontre des proches, cousins, cousines,.. des relatives…se sert à renforcer le lien familial. Les vœux de la fête du Tet sont généralement la santé, la prospérité, la chance, la réalisation des souhaits... Si on la malchance, on s’encourage aux uns et au autres en croyant qu’elle s’en aille…

On se souhaite le bonheur, la santé, de la chance,... Les enfants promettent d'être sage et les grands leur distribuent des enveloppes contenant de l'argent pour les étrennes. Les amis échangent de meilleures vœux pour les Vietnammiens, le Tet est l'occasion de retourner à leur foyer, tous les membres de la famille doivent se réunir pour "manger le Tet".

Et spécialement, on brûle toujours des baguettes d'encens, on renouvelle les victuailles, l'eau pur, les fleurs et les chiques de bétel exposées en offrande sur l'autel, parce que les Vietnamiens pensent que les ancêtres sont invités de rentrer pour recevoir le Tet.

Le 3ème ou le 4ème jour du Janvier du calendrier lunaire, on fait le repas d’adieu aux ancêtres qui ont dû passer les vacances avec les descendants. En ce moment – là, on brule les papiers en votif.

Finalement, on profite des derniers jours de la fête du Tet pour aller à la pagode pour exprimer les vœux. Il y a des gens qui n’y vont pas toute l’année mais ils croient qu’au début de l’année, aux endroits sacrés, les vœux sont faciles d’être réalisés. On contribue aussi de l’argent aux temples, aux pagodes comme le don aussi.

Théâtre vietnamien

Théâtre vietnamien

janvier 19, 2019

Une grande variété d’arts de divertissements traditionnels existe au Vietnam, dont entre autres le théâtre vietnamien. Il est un des arts le plus apprécié, car encore très présent dans le quotidien des vietnamiens ; notamment ceux des

Voir la suite Detail
Les vêtements typiques du Vietnam

Les vêtements typiques du Vietnam

septembre 10, 2018

Les vietnamiens s’adaptent à différents environnements et les meilleurs témoins sont leurs vêtements traduisant également l’évolution dans le temps. Dès le début de leur civilisation et dans de nombreuses ethnies, les robes était le vêtement

Voir la suite Detail
Grande spécialité culinaire vietnamienne : le Nem

Grande spécialité culinaire vietnamienne : le Nem

septembre 6, 2018

Nem Vietnamien, plat national et sa recette Le nem vietnamien, considéré comme un fast-food asiatique n’est pas inconnue des occidentaux, car nous en avons tous mangé au moins une fois dans une soirée asiatique avec

Voir la suite Detail
Les villages vietnamiens

Les villages vietnamiens

août 29, 2018

Les villages vietnamiens La plupart des Vietnamiens vivent dans les villages et, une commune est formée par plusieurs villages vietnamiens. Le vietnamien de génération en génération est attaché à son village, au “que cha dat

Voir la suite Detail
Les boissons populaires du Vietnam

Les boissons populaires du Vietnam

août 27, 2018

Le Vietnam est un pays connu pour avoir un climat chaud, et qui peut même frôler l’insupportable par moment. Pour cette raison, les boissons rafraichissantes et désaltérantes sont indispensables au quotidien des habitants. Voici le

Voir la suite Detail
Que manger au delta du Mekong

Que manger au delta du Mekong

août 7, 2018

La cuisine du Sud Vietnam est connue pour ses préparations simples mais savoureuses et originales. Elles sont variées et diffèrent des spécialités que l’on trouve dans le reste du pays. Nombreuses sont les plats locaux

Voir la suite Detail
À la découverte de la gastronomie d’Hoi An

À la découverte de la gastronomie d’Hoi An

mai 17, 2018

Berceau gastronomique du centre du Vietnam, les voyageurs se rendent à Hoi An non seulement pour sa beauté ou son patrimoine culturel mais également pour découvrir la gastronomie d'Hoi An Voici quelques spécialités de la

Voir la suite Detail
« Ao Dai », la traditionnelle robe vietnamienne

« Ao Dai », la traditionnelle robe vietnamienne

avril 16, 2018

La traditionnelle robe vietnamienne est très importante dans la vie d’une jeune femme vietnamienne. Littéralement « robe longue », Ao Dai vietnamien est devenu à travers le temps une norme esthétique de la féminité et un symbole du

Voir la suite Detail
Musique vietnamienne traditionnelle

Musique vietnamienne traditionnelle

avril 9, 2018

La musique fait partie du patrimoine de chaque pays quel qu’il soit. Au Vietnam on retrouve cinq différentes musiques traditionnelles qui sont toutes reconnues par l’UNESCO en tant que patrimoine immatériel : chant alterné, chant des

Voir la suite Detail
La Street Food, Nourriture de la rue au Vietnam

La Street Food, Nourriture de la rue au Vietnam

avril 4, 2018

La cuisine Vietnamienne fait partie intégrante de la culture. La vie sociale et familiale s’articule autour d’un délicieux repas que l’on partage. Dans tout le pays, vous trouverez de savoureux petits plats locaux. Les restaurants

Voir la suite Detail
Indigo, la couleur voyageuse

Indigo, la couleur voyageuse

mars 13, 2018

La trace la plus ancienne de la présence de ce bleu profond a été retrouvée au Pérou, elle daterait de plus de 6000 ans. En Europe c’est durant la période antique que l’indigo fait sa

Voir la suite Detail
L’Iconique Chapeau Conique Vietnamien

L’Iconique Chapeau Conique Vietnamien

mars 13, 2018

Elégant, fin, gracile, délicat… Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire le chapeau conique vietnamien. Cet accessoire féminin, fleuron de l’artisanat vietnamien, subtil assemblage de bambou et de feuilles de latanier, est un symbole de

Voir la suite Detail
1 2 3
Devis gratuit

Besoin de conseil d’un expert ?

Mr.Dat

Hotline: M.DAT: +84 (0) 98 58 30 955

demander un devis
CONTACTEZ-NOUS RAPPEL GRATUIT